PROCÈS EN APPEL DES AGRESSEURS DE CLÉMENT MÉRIC

Le 5 juin 2013, à Paris, Clément Méric, syndicaliste à Solidaires étudiant-e-s et militant antifasciste, mourait sous les coups de néo-nazis.

Certains des responsables de sa mort ont été condamnés de façon particulièrement claire par la cour d’assises de Paris l’année dernière. Ils ont fait appel de cette décision.

Le nouveau procès se tiendra devant la cour d’assises de l’Essonne à Evry, du 9 décembre (à 14h) au 20 décembre 2019.

Comme à Paris, nous en attendons que la vérité soit dite publiquement sur les circonstances de la mort de Clément et que la dimension politique de ce crime soit mise en évidence.

Comme à Paris, nous sommes conscients des limites d’un procès dont l’issue ne peut exonérer d’une obligation « d’intransigeance collective » face à l’extrême-droite.

Tout soutien est le bienvenu.
Les audiences sont publiques : toutes celles et ceux qui le souhaitent peuvent y participer.